Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’aime mes voisins (2).
Je vous en ai parlé il y a un peu plus d’un mois (le lien ICI). Le département étend le dispositif de participation citoyenne, autrefois appelés « voisins vigilants ». Vous avez remarqué au passage le l’abandon de cette dernière expression. Les voisins étaient-ils trop invasifs ? Ou pas assez « voisins » ? Nous ne le saurons pas.
Dans le cadre du développement de cette initiative, la commune de Thorigny a organisé une réunions publique au début de mois de mars pour tous les citoyens, vos voisins, les voisins de vos voisins, et vous-mêmes, qui êtes probablement le voisin de quelqu’un.
Le « travail » confié à ces citoyens volontaires consiste à faire remonter des informations.
La réunion était animée par des représentants de la Brigade de La-Roche-sur-Yon, préfecture d’un département qui voit ses effectifs de gendarmerie diminuer… et son taux de délinquance baisser.
Pourquoi cette volonté de recruter des « auxiliaires » parmi la population ? Justement parce que la délinquance baisse - il faut savoir que le département est un de ceux où la délinquance est une des plus basses, sauf pour les infractions dues à l’état d’ivresse, peut-être -, je disais donc : parce que la délinquance baisse et qu’il « ne faut pas laisser s’installer le sentiment de sécurité », ainsi que l’a affirmé le représentant de la Gendarmerie.
Non, ce n'est pas une erreur, non, le représentant de la force publique n’a pas fait de lapsus !
Interdiction de dormir en paix et de se promener tranquillement. Il faut que la terreur règne.

Pourquoi si peu de volontaires ?
Il n’est pas toujours bon de regarder ce qui se passe chez le voisin, il risque de mal le prendre et de devenir violent, ce qui augmenterait les chiffres de la délinquance, il risque de vouloir lui aussi s’octroyer le droit de le faire chez vous. A moins que les postulants ne craignent que l’enquête de moralité indispensable à l’adoubement ne révèle quelques secrets à la maréchaussée ?

A droite toute au Conseil général de Vendée.
Les vendéens ont reçu gratuitement le journal du Conseil général dans leur boîte aux lettres. Depuis la retraite de « notre bon Philippe », on ne sait plus de quel parti politique se réclame le président actuel. Il s’agit vaguement d’une coalition de Majorité départementale. Ainsi, au nom de l’identité et de la modernité, le Président en place s’offre, mine de rien, une double page pour les prochaines élections, comment voter, avec petits dessins explicite, avec énumération des actions entreprises pour le département. Il affirme toute sa confiance dans la prochaine équipe. Il a raison. Il faut ratisser large pour garder la présidence lors du renouvellement des Conseillers départementaux (nouvelle dénomination).
Mais non, il n’est pas en campagne, il fait de l’information !
Par contre, le lecteur s'étonne qu'un encart avec deux bobines, mais alors « pas tibulaires » du tout ait pu se glisser dans le journal. Il s’agit des deux candidats d’un parti d’extrême droite que nous ne nommerons pas. Chaque habitant a ainsi pu recevoir la binette ainsi que la profession de foi des deux zozos qui se présenteront dimanche dans leur propre canton. Certes, ils sont autorisés à se présenter aux élections, mais pourquoi les tracts des autres candidats n’’ont-ils pas fait l’objet de la même attention ? Pour ne pas être accusés de médisance, nous dirons que c’est probablement parce que leurs tracts n’étaient pas prêts !

A signaler dans ce même journal départemental, l’encart pour un des plus grands salons du livre, Le Printemps du livre de Montaigu, les 27, 28 et 29 mars 2015, dont le Président est cette année Gilles Legardinier. Des auteurs français, étrangers, des people. Pour ces derniers, nous n’en retiendrons qu’un seul, Philippe Katerine.

Dans un prochain billet, je vous parlerai du « trou des halles ».

Oui, La-Roche-sur-Yon va avoir son trou, comme Paris. Y a pas de raison. La rénovation de cet espace fait déjà couler beaucoup d’encre…

Tag(s) : #chroniques vendéennes, #Des fois j'écris...

Partager cet article

Repost 0