Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pecha Kucha, Chit chat, Tchache péchue

I WOULD WANT A CTY
(d’après : je voudrais une ville, PechaKucha d’Emmanuel Delabranche, remue.net, 2013)

I would want a city which catches trees
A city which picks flowers
I would want a city which has the smell of days spent

A blazing circle
I would want a city around the world

I would want a blue city twinkling
I would want a city which sings
I would want a city which is moved
I would want a city which walks in the shade of gardens
I would want a city which cries
A city where it is raining
A city which runs to the appointment in the evening
I would want a city which runs on pavement

I would want a city in the sweetness of the nights
I would want a city of lanterns in an avenue which illuminates
I would want a city under the glance of the moon
I would want a city which sleeps
I would want a city which wakes up without turning around on the past
A city in the morning

I would want a city which listens
I would want a city which speaks
I would want a city which laughs
A city which laughs at every things
A city which walks along quays
A city of halyards in shrouds

I would want a city which smells sea sprays the navy breeze and the tide
I would want a city which smells the fish burst in the port
A city of sirens of boats, distress rocket
I would want a city which drowns itself

JE VOUDRAIS UNE VILLE
(d’après : je voudrais une ville, PechaKucha d’Emmanuel Delabranche, remue.net, 2013)

je voudrais une ville qui attrape les arbres
une ville qui cueille les fleurs
je voudrais une ville qui a l’odeur des jours passés
un cercle flamboyant
je voudrais une ville autour du monde

je voudrais une ville bleue
scintillante
je voudrais une ville qui chante
je voudrais une ville qui s’émeut
je voudrais une ville qui marche dans l’ombre des jardins
je voudrais une ville qui pleure
une ville où il pleut
une ville qui court au rendez-vous le soir
je voudrais une ville qui court sur les trottoirs

je voudrais une ville dans la douceur des nuits
je voudrais une ville de réverbères dans une avenue qui illumine
je voudrais une ville sous le regard de la lune
je voudrais une ville qui dort
je voudrais une ville qui se réveille sans se retourner sur le passé
une ville le matin

je voudrais une ville qui entend
je voudrais une ville qui parle
je voudrais une ville qui rit de tout
je voudrais une ville qui se moque
une ville qui se promène le long des quais
une ville de drisses dans les haubans

je voudrais une ville qui sent les embruns la brise marine et la marée
je voudrais une ville qui sent le poisson crevé dans le port
une ville de sirènes de bateaux, de fusée de détresse
je voudrais une ville qui se noie

@copyright Catherine LANG 2014
Extrait de Traversée - Recueil de textes

Tag(s) : #D'après...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :